Le papier recyclé : solution ou illusion ?

Depuis que nous sommes petits, nous nous sommes attachés aux valeurs des trois ‘R’. Réduire, recycler et réutiliser. Toute une génération a construit sa pensée et ses idéaux écologiques sous ces petits mots. Malheureusement, dans le cadre de l’édition, le papier recyclé n’a pas l’air d’être la source d’espoir qu’on a cru.

Selon le SNE (Syndicat National de l’édition) le papier recyclé représente 1% des achats de papier dans le secteur d’édition en 2018. Le syndicat indique que, la baisse constante de l’utilisation du papier recyclé rencontre deux raisons principales : la faible offre de papier recyclé en France et la difficulté d’adapter ce type de matériel aux besoins des éditeurs.

La question n’est pas le manque d’usines de recyclage du papier dans le pays, mais le type de papier nécessaire pour l’édition. Autrement dit, il existe actuellement en France 22 usines de recyclage du papier, qui se spécialisent dans la fabrication de papier journal ou carton. Le type de papier recyclé dont les éditeurs ont besoin est un papier clair qui nécessite souvent l’utilisation de fibres vierges dans le processus pour obtenir la texture nécessaire.

Il ne s’agit pas seulement d’une question technique pour la part des maisons d’édition : “Il est possible de faire des livres de poche ou des guides de voyage qui soient comparables, en termes de texture, à un papier vierge », souligne-t-on chez Hachette Livre

Le plus grand problème est toujours la disponibilité de ce type de papier, ainsi comme son prix. Jean-Luc Ferrante, directeur aux éditions La Plage, affirme que le papier recyclé peut couter entre 3% et 10% plus cher.

Tout se résume à un cycle, les éditeurs ne trouvent pas le papier à vendre et quand il est disponible, il n’est pas possible de justifier les prix. Les livres à forte valeur ajoutée ne sont pas des candidats idéaux pour l’utilisation du papier recyclé, qui peut être utilisé dans les éditions de poche, qui ne peuvent pas absorber les prix élevés du type de papier.

Enfin, ce qui semble manquer pour un plus grand développement de l’utilisation du papier recyclé est une incitation à la production et à l’utilisation. De nombreux professionnels du secteur estiment que le gouvernement doit intervenir pour que les choses bougent efficacement, par exemple en exigeant l’utilisation de papier recyclé dans la fabrication de livres scolaires.

Vitória ZAVATTIERI DE ANDRADE, M1 MDLE

Sources :

https://www.davidairey.com/recycled-paper-green-printing

https://www.tdg.ch/les-editeurs-de-livres-pas-emballes-par-le-papier-recycle-956004852129

https://agence-coam.fr/impression-ecologique-les-differents-papiers-eco-responsables/#:~:text=L’utilisation%20du%20papier%20recycl%C3%A9,la%20fabrication%20de%20la%20p%C3%A2te

https://www.recygo.fr/blog/dossier/papier-recycle#:~:text=Le%20prix%20du%20papier%20recycl%C3%A9&text=Une%20%C3%A9tude%20a%20montr%C3%A9%20que,C’est%20peu

https://www.imprimerieareaction.com/blog/papier-recycle

https://www.sne.fr/document/charte-environnementale-de-ledition-de-livres/

https://www.terrevivante.org/contenu/bientot-le-retour-dun-papier-recycle-fabrique-en-france/#:~:text=La%20Chapelle%20Darblay%20est%20pourtant,%C2%BB%2C%20rappelle%20la%20m%C3%A9tropole%20rouennaise

https://www.imprimerieareaction.com/blog/papier-recycle

https://www.consoglobe.com/papier-classique-vs-papier-recycle-4438-cg

https://fr.enfrecycling.com/directory/paper-plant/France

https://www.hachette-durable.fr/papier-recycle


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
vzdeandrade (16 décembre 2022). Le papier recyclé : solution ou illusion ? Décarboner le livre. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qz4i


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search