Canopée, une « naturothèque » au cœur de Paris

Lumineux, branché, vert et écologique… quel meilleur endroit pour placer une médiathèque que Canopée-La Fontaine ? Perchée au-dessus des Halles de Paris, son équipe de 23 personnes œuvre de tout cœur pour créer un espace accueillant avec l’empreinte carbone la plus faible possible. Elle mérite bien son nom aux connotations naturelles !

Source : blog Vélib Métropole

Des graines où germent les idées

De nombreuses médiathèques en France pratiquent le prêt de graines ou de boutures : ce système d’origine américaine qui permet d’apporter des semences, et de repartir avec d’autres. Cette pratique innovative permet de favoriser le jardinage personnel, la culture locale, et de décarboner l’air tout en verdissant la ville. À Canopée, ce n’est que le début des nombreuses facettes de l’engagement environnemental. Depuis son lancement en mai 2016, la grainothèque fleurit, et se transforme même en bouturothèque ! Selon le communiqué sur leur blog, « les semences constituent un patrimoine millénaire qui s’est développé par le biais du partage de graines entre paysans ». Il est donc approprié et nécessaire que les institutions de préservation du patrimoine contribuent à son développement. La médiathèque privilégie les espèces locales qui ne nécessitent pas un arrosage intensif ou l’utilisation d’engrais néfastes à la biodiversité.

La bouturothèque de Canopée-La Fontaine

Le B.A.-BA de la bibliothèque verte

Canouille, la mascotte de Canopée

En février 2021, Canopée publie son Guide de la bibliothèque verte, issu de la formation d’un groupe de travail avec le but de constituer un dossier complet sur l’impact et les actions environnementaux de la médiathèque. Construit sous la forme d’infographies, il est divisé en 5 parties, chacune listant les actions existantes et celles envisagées pour le futur :

1) L’environnement de travail : trajets en vélo, sobriété énergétique, optimisation et rationnement des impressions, jusqu’à la récupération du marc de café pour fertiliser les plantes… Tout est mis en œuvre pour favoriser un mode de vie sain et peu énergivore. De la responsabilité personnelle aux actions collectives, Canopée désire montrer l’exemple à tous les niveaux.

2) Circuit du document : centraux à l’activité bibliothécaire, le document et son traitement sont aussi examinés par le dossier. C’est pourquoi Canopée a renoncé à équiper leurs ouvrages à durée courte (revues, magazines…) avec des films en plastique, qui empêcheraient leur recyclage. De plus, ils réutilisent leurs puces RFID et se forment à des méthodes de réparation plus durables telles que la reliure chinoise.

3) Services aux usagers : les tests abondent pour proposer des services durables et écologiques. Ainsi, une redistribution à vélo vers d’autres bibliothèques se profile, ainsi que la présence d’une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) à la médiathèque.

4) Activités et évènements : la médiathèque propose de nombreuses activités de revalorisation de déchets, de recettes « anti-gaspi », ou bien de jardinage. En partenariat avec des écoles, elle fait figure de force éducative dans la lutte pour la décarbonation. Toutes ses activités sont pensées dans l’approche générant le moins de déchets possible.

5) Communication : dans une optique de formation et de préservation du papier, Canopée limite la communication papier et crée des affiches réutilisables. Dans le cas de la communication interne, elle se soucie de la taille des fichiers envoyés, ainsi que du nombre de mails, plus friands en énergie qu’on ne le pense.

Et demain ?

Grâce à toutes ces actions, la médiathèque Canopée-La Fontaine a obtenu en 2022 le prix du Meilleur projet mondial de la bibliothèque verte de la part de l’Ifla (fédération internationale des associations de bibliothécaires). Mais cela ne veut pas dire que l’effort est terminé ! L’équipe regorge d’idées pour continuer son développement écologique. Avec un objectif zéro plastique, une mutualisation des ressources auprès d’autres établissements, et l’installation de panneaux solaires, Canopée a du pain sur la planche. Leurs projets incluent des partenariats avec des associations locales, ainsi que d’assurer un SME (système de management environnemental) afin d’impliquer directement la question environnementale dans chacune de leurs décisions. Rendez-vous sur leur blog, où ils publient leurs avancées. Il y a de quoi inspirer les pairs !

Sources :

https://www.archimag.com/bibliotheque-edition/2022/07/26/mediatheque-la-canopee-recoit-prix-ifla-meilleur-projet-mondial

https://bibliothequecanopee.wordpress.com/

https://bibliothequecanopee.wordpress.com/2021/03/26/le-guide-de-la-bibliotheque-verte/

https://bibliothequecanopee.wordpress.com/2021/01/05/integrer-la-question-environnementale-dans-une-mediatheque-le-cas-du-systeme-de-management-environnemental/

Estelle WALLIS



Citer ce billet
ewallis (2023, 10 janvier). Canopée, une « naturothèque » au cœur de Paris. Décarboner le livre. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qz4r

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search