Quand un lecteur vend son livre

En 2017 le marché du livre d’occasion était classé par le Ministère de la culture comme une pratique minoritaire mais en développement. La vente de seconde main de particulier à particulier est malgré tout une pratique de plus en plus courante. En effet, le marché a connu une croissance suite à la crise sanitaire de 2019 à 2020.

Des plateformes diverses déjà existantes

                Vendre son livre d’occasion lorsque l’on ne connaît rien à la vente est de nos jours facilement possible. Il existe de nombreuses plateformes accessibles sur ordinateur, tablette ou mobile. Sur ces sites tels que Vinted, Le Bon coin ou Ebay, il suffit de créer un compte et de poster une annonce pour vendre son produit. Le plus difficile pour le particulier reste alors d’être visible et de rendre le livre en vente attirant pour l’acheteur. Ceux qui décident de sauter le pas et de proposer un livre à la vente sont plus d’un. Voici quelques commentaires sur le forum de Vinted : « Étant quelqu’un qui aime beaucoup lire, j’ai plein de livres que je voudrais vendre à environ 1 e l’unité. », « Ça part même plutôt bien. », « j’ai énormément de livres que je vais mettre sur Vinted ». 

Les raisons de vente sont variées, ce sont des livres non-lus, pas aimés par le vendeur, qui encombrent… Les plateformes de ventes citées dans cet article ne sont pas spécialisées dans le livre. Elles ont cependant l’avantage de proposer, à l’image de Vinted, un service n’incluant aucun frais supplémentaire pour le vendeur. Elles essayent cependant de se préciser en créant des rubriques tel que :

·         Littérature et fiction (Vinted)

·         Non-fiction (Vinted et Le Bon coin)

·         Enfants et jeunes adultes (Vinted)

·         Jeunesse (Le Bon coin)

·         Manuels (Le Bon coin)

Ce classement va jusqu’aux sous-catégories pour la plateforme Vinted (littérature classique, bandes-dessinées, humour, cuisine…)

Des enjeux écologiques ou économiques ?

                Il peut paraître difficile de vendre ces vieux livres inutilisés lorsque l’on sait que seulement 20% de consommateurs du livre achète du livre d’occasion (Ministère de la culture, 2017). Le prix du livre d’occasion reste cependant libre contrairement au livre neuf, nous pourrions alors parler de tendance pour le fixer. Donner un chiffre sur son ouvrage résulte alors de « l’acceptable » pour de l’occasion et ainsi permet de s’aligner au marché. Le plus souvent le prix varie de 1 à 5 euros pour un livre au format poche et de 5 à 10 pour un livre en grand format. Au regard du peu de gain que rapporte la vente d’un livre, la raison avancée par les particuliers est alors écologique. 

Selon une enquête d’Actualitté, ils affirment « offrir une seconde vie et faire un geste pour la planète ».  Il paraît tout de suite moins anodin lorsque l’on prend connaissance du gaspillage des livres non vendus. En effet les chiffres des livres finissant au pilon font peur, ce serait 1 livre sur 4 soit environ 140 millions de livres qui seraient détruits chaque année en France. Nous pouvons aussi nous demander combien de livres finissent à la poubelle, jetés par des particuliers? Cependant ce chiffre serait difficile à obtenir si ce n’est impossible.

Au vu de ces chiffres élevés: Est-ce que le marché de l’occasion serait une solution pour ralentir la surproduction de l’industrie du livre? (lien article sur le livre d’occasion) Ce serait sans doute une tournure dans laquelle le lecteur obtiendrait un plus gros rôle dans la chaîne du livre si le marché venait à se développer davantage. Mais quel impact cela aurait-il compte tenu de l’absence de plus value que le livre d’occasion manque d’apporter aux acteurs produisant le livre?

Marine Mercier



Citer ce billet
mmercier2 (2023, 23 janvier). Quand un lecteur vend son livre. Décarboner le livre. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qz4x

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search