Les imprimeries participant à la démarche éco-responsable des encres végétales

Nous avons vu dans un précédent article que des alternatives à l’impression existent, notamment au niveau des encres. Intéressons-nous alors aux imprimeurs qui se sont tournés vers les encres végétales afin de rendre leur démarche éco-responsable.

L’imprimerie SEPEC, comme toutes celles présentées dans cet article, est labellisée Imprim’Vert. Elle travaille à la réduction de son impact écologique, notamment par un traitement responsable des déchets, un recyclage à 100% des produits dangereux et l’utilisation d’encres végétales. Située à Péronnas (01960), dans l’Ain, l’imprimerie SEPEC s’engage à diminuer sa consommation d’énergie.   

Goubault est un imprimeur situé à La Chapelle-sur-Erdre (44240), en région Pays de la Loire. Dirigée par Dominique Goubault, c’est une imprimerie très engagée sur sa trajectoire RSE qui, pour elle, doit contenir l’humain, la production et l’environnement. Ils ont plusieurs labels et certifications comme la Certification ISO 14001 et Imprim’Vert. Et enfin, il s’agit d’un imprimeur dont 100% des encres utilisées pour l’impression offset sont végétales.

L’imprimerie du crestois est située à Crest (26401) dans la Drôme. Elle effectue plusieurs démarches écologiques dont la suppression des étapes « chimiques » (CTP) et la suppression de l’alcool Iso pour les presses ainsi que le recyclage des déchets et l’utilisation de papiers recyclés certifiés FSC. Cet imprimeur utilise également des encres végétales pour l’impression offset, donc des encres à base d’huile végétale avec 75% de matières premières renouvelables.

L’imprimerie Villière est située à Beaumont (74160) en Haute-Savoie. Dirigée par Didier Villière, elle privilégie de nombreuses alternatives vertes pour se tourner vers une impression écologique.

Cet imprimeur utilise les encres végétales Quickset de la gamme Intense TM de Sun Chemical, un producteur d’encre écologique, et il explique que « Sun Chemical fabrique des pigments organiques d’origine végétale et possède ses propres plantations de palmiers pour produire de l’huile. » On trouve des informations complémentaires sur le site de l’imprimerie de Villière, notamment en expliquant que la gamme Intense TM préconise l’utilisation de matières premières d’origine renouvelable, la faible teneur en métaux lourds et une sélection de composants liquides de très faible volatilité (COV). Le site propose de nombreux détails sur les réglementations en lien avec les encres végétales.

Plusieurs imprimeries choisissent des démarches environnementales et écologiques et quelques-unes se tournent vers les encres végétales, tenant probablement compte des précautions à prendre avec ces encres. Ces imprimeries nous expliquent sur leurs sites respectifs les intérêts à utiliser les encres végétales, on trouve notamment l’intensité élevée qui permet de réduire la consommation, le fait que ces encres sont plus facilement biodégradables et la réduction des COV (Composés Organiques Volatiles). Ainsi l’utilisation des encres végétales devient de plus en plus courante dans les imprimeries, peut-être pourrons nous les voir devenir le choix premier pour l’impression.

Lara FURSTENBERGER, M1 MDLE


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
lfurstenberger (14 décembre 2022). Les imprimeries participant à la démarche éco-responsable des encres végétales. Décarboner le livre. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qz46


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search