Le papier recyclé : solution ou illusion ?

Depuis que nous sommes petits, nous nous sommes attachés aux valeurs des trois ‘R’. Réduire, recycler et réutiliser. Toute une génération a construit sa pensée et ses idéaux écologiques sous ces petits mots. Malheureusement, dans le cadre de l’édition, le papier recyclé n’a pas l’air d’être la source d’espoir qu’on a cru.

Selon le SNE (Syndicat National de l’édition) le papier recyclé représente 1% des achats de papier dans le secteur d’édition en 2018. Le syndicat indique que, la baisse constante de l’utilisation du papier recyclé rencontre deux raisons principales : la faible offre de papier recyclé en France et la difficulté d’adapter ce type de matériel aux besoins des éditeurs.

La question n’est pas le manque d’usines de recyclage du papier dans le pays, mais le type de papier nécessaire pour l’édition. Autrement dit, il existe actuellement en France 22 usines de recyclage du papier, qui se spécialisent dans la fabrication de papier journal ou carton. Le type de papier recyclé dont les éditeurs ont besoin est un papier clair qui nécessite souvent l’utilisation de fibres vierges dans le processus pour obtenir la texture nécessaire.

Il ne s’agit pas seulement d’une question technique pour la part des maisons d’édition : “Il est possible de faire des livres de poche ou des guides de voyage qui soient comparables, en termes de texture, à un papier vierge », souligne-t-on chez Hachette Livre

Le plus grand problème est toujours la disponibilité de ce type de papier, ainsi comme son prix. Jean-Luc Ferrante, directeur aux éditions La Plage, affirme que le papier recyclé peut couter entre 3% et 10% plus cher.

Tout se résume à un cycle, les éditeurs ne trouvent pas le papier à vendre et quand il est disponible, il n’est pas possible de justifier les prix. Les livres à forte valeur ajoutée ne sont pas des candidats idéaux pour l’utilisation du papier recyclé, qui peut être utilisé dans les éditions de poche, qui ne peuvent pas absorber les prix élevés du type de papier.

Enfin, ce qui semble manquer pour un plus grand développement de l’utilisation du papier recyclé est une incitation à la production et à l’utilisation. De nombreux professionnels du secteur estiment que le gouvernement doit intervenir pour que les choses bougent efficacement, par exemple en exigeant l’utilisation de papier recyclé dans la fabrication de livres scolaires.

Vitória ZAVATTIERI DE ANDRADE, M1 MDLE

Sources :

https://www.davidairey.com/recycled-paper-green-printing

https://www.tdg.ch/les-editeurs-de-livres-pas-emballes-par-le-papier-recycle-956004852129

https://agence-coam.fr/impression-ecologique-les-differents-papiers-eco-responsables/#:~:text=L’utilisation%20du%20papier%20recycl%C3%A9,la%20fabrication%20de%20la%20p%C3%A2te

https://www.recygo.fr/blog/dossier/papier-recycle#:~:text=Le%20prix%20du%20papier%20recycl%C3%A9&text=Une%20%C3%A9tude%20a%20montr%C3%A9%20que,C’est%20peu

https://www.imprimerieareaction.com/blog/papier-recycle

https://www.sne.fr/document/charte-environnementale-de-ledition-de-livres/

https://www.terrevivante.org/contenu/bientot-le-retour-dun-papier-recycle-fabrique-en-france/#:~:text=La%20Chapelle%20Darblay%20est%20pourtant,%C2%BB%2C%20rappelle%20la%20m%C3%A9tropole%20rouennaise

https://www.imprimerieareaction.com/blog/papier-recycle

https://www.consoglobe.com/papier-classique-vs-papier-recycle-4438-cg

https://fr.enfrecycling.com/directory/paper-plant/France

https://www.hachette-durable.fr/papier-recycle

La seconde vie du livre au Brésil : Le cas du site “Estante Virtual”, le plus grand marketplace de livres au Brésil.

Le marché du livre d’occasion englobe beaucoup plus que des enjeux écologiques, il y a aussi un point de vue social que se rajoute au sujet. La deuxième vie d’un livre peut être de différentes manières, soit il restera des années dans une étagère chez vous, un objet de collection, soit il sera donné ou vendu à une librairie d’occasion. Le pire scénario est qu’il sera seulement jeté et recyclé, ce qui fait impossible qu’il soit lu encore une fois.

Le marché du livre d’occasion englobe beaucoup plus que des enjeux écologiques, il y a aussi un point de vue social que se rajoute au sujet. La deuxième vie d’un livre peut être de différentes manières, soit il restera des années dans une étagère chez vous, un objet de collection, soit il sera donné ou vendu à une librairie d’occasion. Le pire scénario est qu’il sera seulement jeté et recyclé, ce qui fait impossible qu’il soit lu encore une fois.

Et l’objectif d’un livre est d’être lu. Et ce que les lecteurs veulent, c’est lire. Donc, imaginez un scénario que vous permet d’acheter des livres d’occasion en ligne directement du libraire. Avoir accès à toute la collection des livres d’occasion du pays. Cela peut se rassembler à un type de rêve, mais c’est le propos principal du site “Estante Virtual” ou Étagère Numérique, en traduction libre. Le site brésilien a été créé en 2005 par l’entrepreneur André Garcia, qui a eu l’idée pendant ses études de Psychologie. Il voulait acheter des livres d’occasion anciens et c’était presque impossible de consulter les livres des librairies d’occasion de la ville.

Il a imaginé de créer un site qui aide les petits libraires d’occasion à mettre en avance leurs livres et aussi permettre aux lecteurs de trouver des éditions spécifiques et des livres à bons prix. C’est ainsi que le site Estante Virtual a connu le jour au Brésil, au début, Garcia a invité tous les libraires qu’il connaissait à rentrer dans la plateforme, qu’en 2008 avait 715 libraires cadastrés et plus de 1.600 lecteurs. Avec le temps, l’initiative a gagné plus d’espace dans le marché du livre brésilien et apporte quelques avantages aux lecteurs et libraires.

Transparence de stock

Les librairies d’occasion plus célèbres au Brésil étaient les seules à pouvoir offrir un catalogue en ligne des ouvrages disponibles, ce qui amenait des difficultés de vente et aussi aux recherches des lecteurs. Avec le site, les libraires d’occasion sont capables de diffuser tous les livres disponibles et savoir aussi quels livres sont déjà offert par ces concurrents et quel type de livre, ils peuvent encore acheter. Ce type de transparence est surtout bénéfique aux lecteurs, qui trouvent facilement dans le site les livres et ils peuvent choisir d’acheter en livraison ou de récupérer le colis directement dans la librairie d’occasion.

Popularisation des livres d’occasion

Le Brésil est un des plus grands pays du monde, cela a comme conséquence qu’il est impossible de trouver une librairie dans toutes les villes du pays. En 2021, selon l’association de libraires du Brésil ANL, il y avait 2.200 librairies dans un pays où il y a plus de 5.500 villes. Le site Estante Virtual accueille actuellement plus de 2600 libraires, entre libraires d’occasions, libraires traditionnelles et des particuliers qui vendent leurs propres livres.

Faciliter l’accès au livre d’occasion, était une démarche nécessaire, vu que, selon l’association nationale de libraires et le service de protection du crédit brésilien, environ 76% des Brésiliens croient qu’il est plus avantageux d’acheter des livres d’occasion que les nouveaux livres.

Situation Actuelle

La crise du secteur du livre au Brésil, suivi de la pandémie, a fait que le site Estante Virtual soit acheté par le groupe Magazineluiza, un des plus grands marketplaces du pays, en 2020 le site était acheté à 5 624 728,22 euros. La plateforme a une rentabilité de 16 329 856,1 euros par an et vend 18 millions de livres.

Vous pouvez visiter le site ici. (https://www.estantevirtual.com.br/)

Vitória ZAVATTIERI DE ANDRADE, M1 MDLE

Sources :

https://app.uff.br/riuff/bitstream/handle/1/13070/Luidi.pdf?sequence=1&isAllowed=y

https://bibliotecadigital.fgv.br/ojs/index.php/gvexecutivo/article/view/34127/32923

https://www1.folha.uol.com.br/mpme/2019/01/sebos-se-dividem-entre-comercio-virtual-e-de-bairro-para-sobreviver.shtml#:~:text=De https://www.estadao.com.br/economia/negocios/venda-de-livros-retoma-crescimento-no-brasil-mas-redes-de-livrarias-ainda-sofrem/#:~:text=O

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search